ÇA M'AIDE À MIEUX COMPRENDRE!

LA SOCIÉTÉ ALZHEIMER DE MONTRÉAL AIDE LES PROCHES AIDANTS

Vivre avec une personne atteinte de la maladie de l’Alzheimer n’est pas toujours facile…

Être proche aidant, c’est composer avec des défis aux niveaux physique et émotionnel au quotidien. Cependant, de nombreux proches aidants ne détectent pas les signes précurseurs du stress et ignorent l’impact de leur rôle sur leur propre santé. Les proches aidants (ou « aidants naturels »), priorisant le bien-être des personnes atteintes, ne pensent pas à leurs besoins personnels, même s’ils sont souvent ceux qui ont le plus besoin de soutien. Voilà pourquoi la Société Alzheimer de Montréal offre une gamme de services aux proches aidants : pour leur fournir le soutien et les outils dont ils ont besoin, et pour qu’ils apprennent à prendre soin d’eux-mêmes.

Aie-je droit aux subventions pour les aidants naturels?

La Société Alzheimer de Montréal sait que les proches aidants donnent beaucoup de leur temps et de leur énergie pour prendre soin de leur proche atteint de la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée.

Mais, saviez-vous qu’en tant que proche aidant vous avez droit à de l’aide, vous aussi? En plus d’avoir accès à du répit et à de l’aide à domicile, vous pouvez aussi accéder à des crédits d’impôts et des subventions gouvernementales.

Faites un don. Faites la différence !

Chaque année, la Société Alzheimer de Montréal vient directement en aide à plus de 1 700 Montréalais atteints d’un trouble cognitif et leur famille. Ce chiffre ne cesse d’augmenter et vous pouvez faire la différence avec un simple don pour assurer la pérennité de nos services.

Services pour proches aidants

Consultations individuelles : Réseau-conseil
Vous aidez un proche vivant avec la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée? Avez-vous besoin d’en parler et d’en comprendre les enjeux ? Vous désirez de l’aide et vous cherchez vers qui vous tourner ?

Les conseillers de notre Réseau-conseil offrent aux proches aidants de l’accompagnement, des consultations gratuites et confidentielles, de la formation, de l’information, des ressources et du soutien.

Pour en savoir plus et pour organiser une constultation :

Téléchargez notre programmation ci-haut (p.2)

Groupes de soutien et d’information
Ces groupes s’adressent aux proches de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée qui s’occupent de celles-ci directement ou à distance. 

Nos groupes d’information et de soutien couvrent divers sujets, dont : un aperçu de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, les différents aspects de communication, les comportements déroutants, comment prendre soin de soi en tant qu’aidant, et les différentes ressources communautaires disponibles sur le territoire.

Pour en savoir plus et pour vous inscrire :

Téléchargez notre programmation ci-haut (p.5)

Groupes de méditation
La méditation aide à réduire le stress, la détresse et l’épuisement ainsi qu’à mieux composer avec les situations difficiles.

Ces groupes offrent aux proches aidants un lieu invitant où ils sont guidés dans la pratique de techniques de relaxation et de méditation, et où ils peuvent en apprendre davantage sur des sujets connexes, dont les sensations corporelles (respiration et goût) et la compassion.

Pour en savoir plus et pour vous inscrire :

Téléchargez notre programmation ci-haut (p.7 et 9)

Groupes pour personnes endeuillées
Ces groupes destinés aux proches aidants endeuillés sont inspirés du programme de formation du père Jean Monbourquette.

Ces groupes prêtent une attention toute spéciale à la réalité des proches aidants d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Pour en savoir plus et pour organiser vous inscrire :

Téléchargez notre programmation ci-haut (p.7 et 9)

Centres d'activité
Le but de ces centres d’activité est d’offrir aux aidants et à la famille quelques heures de répit le samedi tout en offrant de la stimulation à la personne atteinte d’un trouble cognitif.

La Société Alzheimer de Montréal opère présentement dans trois centres d’activité situés à Ahuntsic, à Lachine, et à Westmount. Dans chacun de ces centres, on retrouve un personnel et des bénévoles qualifiés possédant les connaissances et l’expérience requises pour répondre aux besoins spécifiques des participants et pour rassurer les familles.

Pour en savoir plus et pour organiser vous inscrire :

Téléchargez notre programmation ci-haut (p.12)

Programme de répit et de stimulation à domicile
Des professionnels qualifiés de la Société Alzheimer de Montréal offrent une période de répit, de deux à quatre heures hebdomadaires, aux proches aidants.

Ces services procurent des expériences enrichissantes et significatives aux personnes atteintes dans un milieu rassurant. Les coûts sont déterminés selon une échelle mobile en fonction du revenu.

Pour en savoir plus et pour organiser vous inscrire :

Téléchargez notre programmation ci-haut (p.12)

Les stades de la maladie d'Alzheimer :

La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées sont de nature progressive et entraînent une dégénérescence du cerveau. En général, la maladie évolue lentement, mais la rapidité de l’évolution peut varier selon la personne atteinte. Voici un aperçu général des étapes de la progression de la maladie pour vous aider à mieux vous préparer pour le chemin que vous aurez à parcourir. Veuillez noter que les symptômes peuvent ne pas apparaître dans l’ordre indiqué plus bas et que la durée de chaque stade est elle aussi variable.

Le stade léger

Au stade léger de la maladie, on remarque des pertes de mémoire chez les personnes atteintes et des changements dans leur façon de communiquer et de se comporter, dans leur humeur et leur concentration. À ce stade précoce, les personnes atteintes ont un bon niveau d’autonomie : si elles reçoivent un diagnostic à ce stade, c’est l'occasion pour elles de s’impliquer dans la prise de décisions relatives aux soins futurs.

Le stade modéré

Au stade modéré de la maladie, les facultés cognitives et fonctionnelles des personnes atteintes se détériorent davantage. Elles ont de plus en plus besoin d’aide dans leur quotidien. Ex: faire l’épicerie, s’habiller, se baigner, etc. Certaines personnes atteintes retiennent un niveau de conscience de leur condition. À ce stade de la maladie, les proches aidants se concentrent sur aider les personnes atteintes à faire ce qu’elles sont encore capables de faire.

Le stade avancé

Au stade avancé de la maladie, les personnes atteintes n’ont souvent plus les capacités de prendre soin d’elles-mêmes et communiquent avec des gestes plutôt que des paroles.

À ce stade de la maladie, il n’est pas rare que des soins doivent être prodigués à la personne atteinte 24 heures sur 24 afin de lui offrir une qualité de vie optimale.

La fin de vie

Au stade de la fin de vie, les soins sont nécessaires 24 heures sur 24 et le confort de la personne atteinte est primordial alors qu’elle approche de la mort. 

Les soins prodigués visent à combler les besoins physiques, affectifs, et spirituels des personnes atteintes, qui auront subi un déclin important de leurs facultés cognitives et physiques.

Programmation automne 2018

La Société Alzheimer de Montréal favorise une approche de soins centrée sur la personne. Soucieuse de la diversité culturelle qui caractérise Montréal, tous nos services sont offerts en français et en anglais.

Pour participer à l’un de nos programmes, contactez-nous ou

Le rendez-vous médical

Assister à un rendez-vous médical peut être intimidant pour une personne qui serait atteinte de la maladie d’Alzheimer et son proche. Il y a, pourtant, des mesures que vous pouvez prendre avant et après le rendez-vous pour minimiser les difficultés potentielles.

Ex: Prendre rendez-vous à un moment qui convient aux deux parties, vous reposer avant le rendez-vous, etc.

La prise de décisions

La nature progressive de la maladie d’Alzheimer fait en sorte que les capacités de la personne atteinte à prendre des décisions peuvent changer au fil du temps. En tant que proche aidant, vous pouvez aider la personne atteinte dans votre entourage à prendre les décisions qui mieux reflètent ses besoins et ses souhaits.

Aider l’aidant

Être proche aidant d’une personne atteinte d’une maladie cognitive peut être très valorisant et vous passerez certainement des moments de qualité avec votre proche. Il y aura également des moments où vous vous sentirez démoralisé, perdu, et exténué, autant physiquement qu’émotionnellement.

Voilà pourquoi vous devez apprendre à prendre soin de vous en tant que proche aidant. Si vous ne prenez pas soin de vous-même, vous ne serez pas en mesure de prendre soin de quelqu’un d’autre.

Le deuil

Il est normal pour les proches aidants de ressentir un deuil, surtout aux stades avancés de la maladie, si la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ne vous reconnaît pas ou n’est plus capable de vous parler. Les personnes atteintes ressentent fort probablement un grand chagrin elles aussi à voir la diminution graduelle de leurs capacités au fil du temps.

Le deuil vécu par les proches d’une personne atteinte d’une maladie cognitive est particulier, car les proches souvent font leur deuil alors que la personne atteinte est toujours vivante.

Témoignage d’une proche aidante !

« Le conseil le plus important que je donnerais aux proches aidants est de ne pas traverser cette épreuve seuls : contactez la Société Alzheimer de Montréal ! L’équipe de la Société vous écoutera, vous épaulera, vous donnera du réconfort et vous invitera à participer à de nombreuses activités ! Vous rigolerez, vous verserez sans doute quelques larmes aussi, et vous aurez du plaisir avec votre être cher, peut-être plus que jamais. Vous le verrez sourire, être fier de lui-même, et il vous en sera reconnaissant. Vous ne regretterez jamais votre décision d’avoir contacté la Société pour trouver une solution au stress et aux inquiétudes de votre quotidien. »

Anne Marie Parent

Proche aidante

Il y a également d’autres façons de contribuer :

Devenez bénévole!

Les bénévoles jouent un rôle important au sein de la Société Alzheimer de Montréal. Ils nous aident à enrichir la vie des personnes atteintes et de leur famille.

Les bénévoles sont des gens qui, comme vous, ont à cœur de faire la différence!

Organisez une collecte de fonds !

Votre activité de collecte de dons, parrainée ou non, peut être toute simple.

Quel que soit votre âge ou votre forme physique, il est toujours possible d'organiser une activité de financement.

Participez à un événement !

Vous pouvez vous impliquer, à titre de commanditaire, de partenaire, de bienfaiteur, de porte-parole ou de participant. Votre engagement représente une source d’inspiration et d’espoir pour des milliers de familles touchées par la maladie d’Alzheimer.

4505, rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC H4C 1S3

 
514 369-0800

Écrivez-nous : nous sommes là pour vous aider!